TRANSFORMATION D’UNE FERME D’HABITATION

ONNENS / VD
    1 / 7    

Le contexte est la rénovation partielle de l’ancienne maison familiale.

Le projet répond à une nouvelle distribution dans un volume prolongé en double hauteur sur la cuisine, pour créer des espaces de vie connectés et conviviaux.

Le projet de rénovation s’inscrit dans une partition spaciale bien définie de la ferme patrimoniale familiale, celle des espaces à vivre de jour, fondement de la vie de famille.

A l’origine : une spacialité confinée, basse de plafond, peu lumineuse, un fond non réglé, un étroit escalier de liaison entre étages condamné.

Au projet : une réflexion cherchant l’intérêt et la fluidité des parcours, la valo- risation de la lumière naturelle, la relation étroite mais cloisonnée entre les étages, une liaison directe avec l’extérieur, les lieux et la convivialité entre les espaces.

Le rez accueille la cuisine dans laquelle se cache l’escalier menant à la cave et la salle à manger, et se lie à l’étage-séjour-par un volume dégagé en double hauteur.

La matérialisation met en évidence les caractéristiques patrimoniales et actua- lise les fonctionnalités : crépis isolant d’aspect naturel des murs, menuiseries épurées et équipements intégrés, sol en parquet chêne massif, matériau de cuisine unitaire, d’expression fine et claire (blanc).

Photographies : Thibaud Zingg

  • Ouvrage : transformation du logement existant
  • Site : centre de village et environne- ment rural
  • MO : privé
  • Année de réalisation : 2016-2017
  • SBP : 90 m2
  • Matériau : crépi naturel, parquet chêne, cuisine en compact HPL
  • Particularités : faire vivre une relation verticale ouverte sur la partie jour organisée sur deux niveaux